Adrien Marquet

Secrets et souvenirs

de Franck Lafossas

Date de parution : 26/05/2012

384 pages

Format : 17x24,5

ISBN : 978-2-84622-223-5

25,00

Adrien Marquet, secrets et souvenirs

Nouvelles révélations sur la biographie d'Adrien Marquet

Le premier ou le dernier maire socialiste de Bordeaux ?
Le ministre de la guerre ou le ministre de la Famille Française ?
L'ambassadeur de la France à Rome ou à Berlin ?
Adrien Marquet était-il :
- pharmacien ou anesthésiste ?
- athée ou protestant ?
Après la guerre 39/45, A. Marquet, accusé de collaboration a-t-il été :
- condamné à mort puis amnistié ?

Que de questions, que d'interrogations sur cet homme qui fut maire de Bordeaux pendant presque 20 ans puis ministre d'État durant les périodes les plus troubles du milieu du XXe siècle.

Grâce au minutieux travail de recherche de Franck Lafossas, à partir de nouvelles révélations, d'archives secrètes et de documents inédits, grâce à une méthode scrupuleuse mettant en évidence les points forts et les défaillances du personnage, les Dossiers d'Aquitaine éditions vous présentent une biographie complète d'Adrien Marquet adulé par certains, fortement contesté par d'autres.

À vous de faire votre propre opinion à travers cet important ouvrage comportant près de 400 pages et des centaines de documents. Un livre destiné à devenir une référence d'archives, indispensable dans votre bibliothèque.


VU DANS LA PRESSE

 

Une belle leçon d’histoire… qui permet à un néophyte, Franck Lafossas, d’exhumer ce que d’autres biographes de Marquet n’ont pas eu l’idée de chercher.

(Denis Lefebvre, historien du socialisme, Historia).

Franck Lafossas retrace d’une plume vivante l’histoire tourmentée de Bordeaux entre les deux guerres et bien sûr durant l’Occupation.

(Hervé Mathurin, Sud Ouest).

Ce livre, véritable document d’archives permet au lecteur de faire son propre jugement  sur l’affaire Marquet (AquitaineOnLine).

Aucune rue de Bordeaux ne porte le nom d’Adrien Marquet, qui fut pourtant maire de cette ville. La raison vous la trouverez dans l’ouvrage exceptionnel de Franck Lafossas avec la préface de maître Benoît Ducos-Ader (Guy Perraudeau, Le Courrier Français).

Un livre étonnant et passionnant de 380 pages.   (A. Cazaubon Le Résistant de Libourne).

Avec la méticulosité du magistrat, Franck Lafossas a tout rangé, classé et analysé les documents de la « Valise aux souvenirs », exhumée du grenier de l’avocat Benoît Ducos-Ader. (Ajpn).

Encore aujourd’hui, que de questions, que d’interrogations sur Marquet ! Cet ouvrage devient indispensable pour une bonne connaissance de l’histoire locale et nationale de la France. (Michel Dagneau, Le Bibliothécaire, Belgique).

Marquet, le maire bâtisseur de Bordeaux mais aussi le ministre d’État du maréchal Pétain a-t-il vraiment servi son pays ou collaboré avec l’ennemi ? Un minutieux travail de recherche de Franck Lafossas, permet au lecteur de se faire sa propre opinion. (Échos judiciares Girondins).

 Marquet, enfant adultérin a souffert d’une filiation que seule l’Église catholique lui a reconnue. Bâtisseur, bonne administrateur, il a commis la faute majeure de banaliser le national-socialisme. (Guy Perraudeau, Courrier français).

 Le livre de Franck Lafossas, impartial, explore tout autant le domaine intime que politique d’Adrien Marquet. Remarquable ! (Maguy Caporal, Le Journal du Médoc).

Franck Lafossas, grand passionné d’histoire, avec la découverte de la Valise d’Adrien Marquet, met fin aux rumeurs qui laissent entendre qu’Adrien Marquet aurait brûlé ses archives avant de mourir. Un travail d’investigations notable. (La Vie économique du Sud Ouest).

Franck Lafossas ne fait pas de Marquet un collaborateur caricatural mais bien un notable avide de compromis, cherchant toujours à préserver l’avenir. (Gilles Morin, L’Ours N°372).